Le blog

Fotolia_125290595_M-1

Quand la facture devient électronique !

C’est officiel : depuis le 1er janvier 2017, toutes les grandes entreprises ont l’obligation d’accepter les factures émises sous forme électronique. La dématérialisation devrait également se généraliser à toutes les entreprises dans les 3 prochaines années. Décryptage.

La loi Macron du 6 août 2015 a établit l’échéancier suivant :

  • 1er Janvier 2017 : Obligation pour les grandes entreprises et les personnes publiques
  • 1er Janvier 2018 : Obligation pour les entreprises de taille intermédiaire
  • 1er Janvier 2019 : Obligation pour les petites et moyennes entreprises
  • 1er Janvier 2020 : Obligation pour les micros entreprises

 

Tout ça pour quoi ?

Ecologique, la dématérialisation est aussi économique :

  • Le coût du traitement d’une facture dématérialisée est 5 fois inférieur à celui d’une facture papier (3€ contre 16€).
  • Estimé à 14 jours, le traitement d’une facture papier peut être réduit jusqu’à 80% avec le passage au format électronique.

« La dématérialisation permet de nombreux autres gains : réduction des sources d’erreur, garantie de remise des documents, fluidité des échanges… », explique Etienne Panis – Directeur associé de 3S2I, spécialisée dans les solutions GED à Nice, Monaco et Toulon.

 

Le conseil de l’expert : anticiper !

Afin que votre entreprise soit en capacité d’accepter et de traiter les factures électroniques, « 2 règles d’or : anticiper et se faire accompagner ».

Implanté à Nice, Monaco et Toulon, 3S2I est le spécialiste des logiciels GED. Facilitant le classement, l’accès et le partage de documents, 3S2I imagine une solution sécurisée. Contactez dès à présent les équipes 3S2I pour en savoir plus.

Retourner au blog